dimanche 27 mai 2007

Karlien de Villiers - Ma mère était une très belle femme -



La Crainte a rencontré Karlien de Villiers à la Réunion en 2005 par les gars de Bitter Komix, dans un hôtel de luxe au bord d'une piscine super classe, en train de siffler force rhums arrangés (on se demande d'ailleurs bien ce qu'il foutait là). Karlien - au demeurant fort marrante et sympathoche, est une sacrée pipelette et vous raconte sa vie tumultueuse en appuyant ses propos à l'aide de son carnet de croquis qu'elle trimbale toujours dans une main (l'autre serrant fermement un verre rempli à ras bord de scotch). La Crainte, qui parle anglais comme une buse, avait d'ailleurs été secouru linguistiquement parlant par les dessinateurs Serge Huo Chao Si et Hervé Tanquerelle (pour ne pas les nommer), très intéressés par son travail (c'en était d'ailleurs un peu louche). Merci les gars, la Crainte saura vous rendre la pareille un de ces quatre.
De ses torrents de paroles, Karlien a fini par en faire un beau bouquin où elle raconte son enfance difficile en Afrique du Sud et foi de Crainte, c'est fort passionnant et très réussi.
Le tout est servi par un étonnant graphisme un peu naïf, délicieusement raide et des couleurs pimpantes qui contrastent habilement avec un contexte peu réjouissant (apartheid, divorce, cancer, bigoterie, machisme ...), dépeint avec beaucoup de recul et plein d'humour.
Quand Appollo aura dévoré ce petit chef d'oeuvre (il est toujours un peu à la traîne sur les dernières publications), il ne manquera sûrement pas d'en faire un article bien tourné et élogieux sur son site : http://appollogue.blogspot.com/, c'est couru d'avance.
Pour la bio, y'a qu'à lire sa bédé ...

14 commentaires:

Le service de presse a dit…

Dis donc, t'es obligé de recopier l'intégralité du Prière d'insérer ?

Un passant a dit…

Ok, donc les critiques bd sur ce blog, c'est dire du bien des gens qu'on connait et recopier le dossier de presse ?

Tanquerelle a dit…

Oui! Je me souviens très bien de cette soirée au bord de la piscine. Par contre, il ne me semble pas que tes questions tournaient autour de ses dessins mais plutôt autour de ses deux seins! Je me souviens très bien de ma gène lorsqu'il me fallait traduire tes questions hyper graveleuses sur sa culotte ou des trucs du genre. Je te le dis maintenant, mais si elle a aussi bien réagi, c'est tout simplement parce que je posais de vraies questions sur sa vie, son travail. Je me souviens que tu étais persuadé que ta drague lourde marchait du tonnerre. Deux minutes plus tard on te retrouvait coincé dans l'ascenseur entrain de dormir dans ton vomi...
Pour finir je crois qu'elle a fini avec Dany...

kaskapointe a dit…

"il ne me semble pas que tes questions tournaient autour de ses dessins mais plutôt autour de ses deux seins!", je le savais !!!!!
sinon sympa ta petite horloge qui nous rappelle qu'on paume chaque minute une minute, mais où est-ce que tu as bien pu avoir une idée pareille ???

La Crainte a dit…

Je croyais que ça faisait de la musique, mais en fait non.

La Crainte a dit…

Karlien, elle répond toute seule aux questions qu'on lui pose pas. Du coup c'est assez reposant ... Bon évidemment, y'a toujours un gros pénible qui arrive après la bataille pour lui faire répéter ce qu'elle a déjà dit et montrer à tout le monde qu'il parle trois mots d'Anglais. Quant à ses seins, Averelle, faut regarder les filles sans te cacher un oeil ou alors tes lentilles font loupe, non ?

kaskapointe a dit…

en fait ce genre de petite horloge vomit (c'est le genre de la maison) des mots sur ton bureau ... on dirait presque qu'ils surgissent tous seuls sur ton ordi, ex nihilo. Mais c'est un peu comme ça que tu écris non ?? sans vraiment y réfléchir ...

philippe de Villiers a dit…

Cessez de dire des choses désobligeantes sur ma cadette.

Karlien de Villiers a dit…

Hi guys ! How can you still be so childish. By the way, since i had the chance to find you on the net, how are your mate Stayfun ?
(You know, your incredibly handsome and talented friend who's drawing "Les Passe Montagnes".)

Tanquerelle a dit…

Oh, allez, je sens bien que je t'ai vexé. mais ça arrive à tout le monde de se prendre un rateau. Tout le monde n'est pas Dany. J'ai juste voulu être honnête en racontant la vraie version. D'ailleurs, la preuve, je suis le seul à oser mettre ma photo et mon vrai nom. Et puis c'est pas bien sympa de se moquer de mon oeil en moins.
Allez, la crainte, je te paierai une binouse à Niort. Tu viens dès le vendredi?

kaska a dit…

je comprends pas très bien l'anglais non plus ... elle veut se faire billy childish ??? elle rêve, il est vachement moins bien que La Crainte ...

La Crainte a dit…

La Crainte ne se vexe pas voyons : La Crainte fut jadis surnommé Le Jardinier, rapport à sa cabane dans le fond du jardin remplie à ras bord de râteaux de toutes tailles.
A vrai dire c'est pas trop le genre de La Crainte, la Karlien. Enfin avec 160 rhums de plus, peut être ... mais quoiqu'il arrive, La Crainte savait bien qu'il n'avait aucune chance avec le Chinois dans les parages ...
Putain en parlant de Dany, il me manque cruellement, j'espère qu'il est invité à Niort.

farouche a dit…

hello tanqueraide !!! tu as bien fait de mettre ta photo ... ça me donne des idées, petit saligaud ...

Appollo a dit…

J'ai commencé à lire cette bande dessinée. Elle est très bien.